Noir2

Cet homme de 38 ans est en analyse depuis peu. Il a apporté peu de rêves, mais dans plusieurs l’eau était présente..

   Il y a une personne qui représente l’autorité et qui m’humilie, en me mettant des excréments sur la figure. Je reste digne malgré l’humiliation et elle le remarque. Après on me dit « si tu veux te nettoyer tu vas là-bas ».
Je cours, sur une plage, pour aller jusqu’à ce lieu, c’est très sauvage. C’est une retenue d’eau , sauvage, c’est assez petit, rond, avec des bambous, entouré de rochers, il n’ y a qu’un seul accès. L’eau est superbe, claire, plein de trucs dedans qui nagent, c’est super bizarre. J’avance tel un chat sur ces trucs, jusqu’à un un rondin en bois qui se balance : je m’approche de l’eau, je remonte … je ne suis pas inquiet. Je continue jusqu’à ce que je sois propre … sans être allé dans l’eau !

« C’est dans un endroit sombre, ambiance militaire . L’homme est dur, ni cruel ni agressif, il  fait son travail »

Les excréments sont souvent présents en début d’analyse, dans la phase correspondant à l’oeuvre au noir, la nigredo. Il faut considérer ce qui apparaît dans notre inconscient, ce qui vient de nous, même si cela nous est inconnu, voire rebutant. C’est ce que nous fait faire notre autorité intérieure ! Et il faut nettoyer cette materia prima. Dans ce rêve il y a une prise de conscience de l’eau, donc de l’inconscient, et le rêveur ose s’aventurer dessus, s’en approche, s’en éloigne … mais n’ y rentre pas. Cela suffit apparemment à ce stade puisqu’il dit être propre.

Facebook