Fonctions1

La rêveuse, après un parcours analytique, fait un travail individuel sur les rêves depuis un an et demi.

Je conduis ma voiture sur une avenue de Versailles. Il y a un rond-point que je prends. Ma voiture fait entendre une petite musique comme une ritournelle. Cela doit me signaler que j’ai pris le rond-point en 3ème au lieu d’être en seconde. Quand j’ai fait presque le tour complet (les ¾), la voiture s’arrête.
Je descends et je vois que la chaussée est en réfection. Il y a des travaux importants. Je ne peux pas continuer. Je vois qu’il y a un escalier en pierres blanches sur la droite qui pourrait me permettre de rejoindre l’endroit où je voulais aller. Je tiens un chien genre chien de chasse blanc, noir et gris foncé. J’ai peur qu’il tire trop et me fasse tomber dans l’escalier qui est très long. Je ne me vois pas descendre l’escalier dans ces conditions. J’en parle à un homme. Il comprend que c’est le chien qui risque de peiner dans la descente de l’escalier. Il n’a pas compris que c’est moi qui suis en difficulté. J’arrive à descendre et quand j’arrive en bas, je me sens heureuse que cela se soit bien passé.

C.G.Jung distingue quatre fonctions du conscient : « Pour nous orienter nous devons avoir une fonction qui constate que quelque chose est (sensation) ; une seconde fonction qui établit ce que c’est ( pensée ) ; une troisième fonction qui décide si cela nous convient ou non, si nous désirons ou non l’accepter ( sentiment ) ; et une quatrième fonction qui indique d’où cela vient et où cela va ( intuition )….. ».
Deux de ces fonctions sont rationnelles (pensée et sentiment) et deux irrationnelles (sensation et intuition) ».
Comme dans toute la nature, l’aspiration est vers la totalité, le cercle dont la division naturelle minimale est le 4, et, concernant les fonctions, la prise de conscience du plus grand nombre d’entre elles améliorera l’équilibre psychique. Il est donc très précieux de suivre leur évolution lors du travail analytique, et certains rêves, comme celui-ci, le permettent plus facilement.
L’accent est mis sur  le 3, la troisième fonction : la rêveuse, qui conduit son véhicule, donc son être au monde, semble y être passée, mais n’a pas encore accédé à la quatrième, pas encore assez consciente. Elle s’arrête ainsi aux 3/4 du cercle. Pour continuer sa route, son processus, elle doit prendre un escalier sur la droite, plus vers le rationnel donc, redoutant l’énergie de ses instincts, représentés par le chien. Or, malgré l’apparente opposition entre le rationnel et l’instinctif …. tout se passe bien, elle peut s’engager dans cette voie, dans cette étape d’individuation.

Facebook